La maison d'Oubli

By (author) Élisabeth Vonarburg
Categories: Fantasy, Fiction and Related items
Series: Romans
Publisher: Éditions Alire
Paperback : 9782896150007, December 1969

Description

Reviews

Aurepas, petite ville du sud-ouest de la France, 1789. .. Dans une vieille maison bourgeoise vivent Senso et Pierrino, des jumeaux âgés de sept ans, avec Jiliane, leur soeur cadette qui ne parle pas. Senso et Pierrino viennent d'être confirmés dans la religion du royaume, la religion géminite, où l'on adore les saints Gémeaux, Jésus et sa soeur jumelle Sophia. Les enfants ont perdu leurs parents dans un tragique accident au moment de la naissance de Jiliane, et c'est Grand-père Sigismond, vieil humaniste propriétaire d'un florissant commerce, qui les guide dans leur apprentissage de la vie, avec l'aide de domma Castelet et de dom Patenaude, les ecclésiastes de leur paroisse. Bien sûr, il y a aussi Grand-mère, mais comme elle ne sort jamais de ses appartements et qu'ils ne peuvent y entrer. .. La découverte d'une « fenêtre-de-trop » - visible de l'extérieur, elle ne correspond à rien à l'intérieur - et d'une carte magique - elle les transporte ailleurs quand ils y plantent un stylet - éveille la curiosité de Senso et Pierrino quant à l'étrange réputation de leur demeure, mais Jiliane, la première à accéder aux appartements de Grand-mère, sait déjà que la magie fait partie du mystère entourant leur famille et la Maison d'Oubli. ..

« Reine incontestée de la SF sous nos latitudes, la «magicienne de Chicoutimi» bouscule les conventions et signe avec ce premier tome une fresque novatrice, alliage astucieux d'uchronie, de fantasy et de chronique familiale. » - Le Soleil « Maîtresse de l'illusion... Élisabeth Vonarburg possède un don, celui de pouvoir créer des univers tellement réalistes qu'on finit toujours par croire en leur existence. Sa nouvelle épopée, Reine de Mémoire, ne fait pas exception. » - Voir « La Maison d'oubli permet à l'auteure de Chicoutimi d'offrir une saisissante relecture de l'Histoire, de façonner une société, une culture et des personnages hautement complexes et fascinants, à travers lesquels elle continue d'explorer avec finesse et intelligence les relations parents-enfants, les multiples facettes de la religion et la place de la femme dans nos sociétés. » - Le Droit « Elle vous mène d'un éclat de rien à une explosion de tout, comme ça, sans forcer, avec une facilité déconcertante. [...] L'écrivaine francophone signe là une pièce maîtresse de la fantasy actuelle, et risque de prétendre à un rang difficilement accordable, celui que Lovecraft lui-même a épousé en donnant naissance à sa propre mythologie. » - Parchemins & Traverses, Asphodel « Reine de mémoire est une uchronie/fantasy colossale, magistrale, exigeante [...] Vonarburg est en pleine maîtrise de son talent. Un talent majeur. [...] Vonarburg a édifié une oeuvre-cathédrale. [...] Que dire de plus sinon que Reine de Mémoire est une grande fenêtre ouverte à tous les possibles. Un rêve que l'on voudrait poursuivre. Et Vonarburg ? Une maître alchimniste des littératures de l'imaginaire. »- Solaris 162 « Avec Reine de mémoire, l'écrivaine québécoise touche le coeur et l'esprit. Son grand roman est un bonheur. [...] Elle (l'auteure) est la grande dame de la science-fiction québécoise. Mais ici, ce monument laisse béat d'admiration. [...] Reine de mémoire est époustouflant. [...] Et grâce au style parfait de Vonarburg, à sa coloration, à sa poésie, on suit avec avidité et délectation, page après page, ce récit dense et solide, beau et aérien, qui ne s'effacera pas des mémoires. »- Le Soir, France« Vonarburg revient dans Reine de Mémoire avec son langage de dentelle et de poésie et sa plume scalpel. Encore une fois, elle revisite notre humanité en chamboulant tout ce qu'elle touche, offrant un autre monde mais, à notre étonnement, sans jamais qu'on ait l'impression de l'avoir quitté tant elle sait décortiquer sa complexité et faire vivre des personnages presque palpables. » -

- Impact Campus