La formation des enseignants inuit et des Premières Nations

La description

Reviews

Les étudiants autochtones en enseignement ont pour la plupart une langue maternelle vernaculaire, laquelle est de tradition orale. Ils vivent dans une communauté généralement isolée des grands centres urbains. Leur rapport à la connaissance émane d’un contact familier avec leurs ainés. Leur demande d’admission à un programme de formation des enseignants n’est pas seulement liée à des objectifs de réalisation personnelle, mais aussi à ceux de communautés qui portent un projet de développement de leur Nation. Former ces étudiants prend ainsi la forme d’un processus de médiation culturelle nécessaire à la construction de l’identité professionnelle et des savoirs enseignants en cause. Car les programmes sont conçus en référence à la littératie scolaire de tradition écrite et visent la transmission du patrimoine culturel et scientifique valorisé dans nos sociétés euro-occidentales. Cet ouvrage met au jour la complexité de l’action de formation des enseignants inuit et des Premières Nations en exposant différents points de vue: celui des formateurs universitaires, celui des étudiants ainsi que celui des partenaires des communautés. À titre comparatif, il comprend également des textes portant sur la formation des maîtres autochtones mapuche du Chili. S’adressant aux formateurs, aux chercheurs et aux décideurs concernés par la formation des enseignants des communautés autochtones, il contribue à la formalisation du dialogue université-milieu et présente des conclusions pratiques qui peuvent s’appliquer à des situations pédagogiques concrètes.