Description

Cet ouvrage considère les défis qu’impose la diversité des élèves dans les classes de l’école publique.

Depuis la Déclaration de l’Éducation pour tous (1990) et la signature de la Déclaration de Salamanque (1994), de nombreux pays démocratiques ont privilégié et favorisé des révisions à leurs législations éducatives. Ces nouvelles prescriptions légales laissent place à une variété de modèles d’intégration scolaire et soutiennent, de façon plus ou moins contraignante, l’objectif de scolariser tous les élèves, indépendamment de leurs particularités. Les praticiens et chercheurs contribuant à ce volume se penchent sur les raisons qui retardent ou détournent l’ambition d’une école pour tous. Ils mettent également en évidence l’importance des acteurs et des pratiques qui permettent de cheminer de l’intégration à l’inclusion scolaire et sociale.