Description

Si l’entre-deux-guerres constitue le point de bascule de la littérature canadienne-française dans la modernité, cela s’explique en partie par la présence de plus en plus marquée des femmes dans la vie littéraire. Dans les années 1930, nombreuses sont celles qui publient des romans, souvent au grand dam de la critique de l’époque. C’est à ces écrivaines aujourd’hui tombées dans l’oubli que ce livre est notamment consacré : Jovette-Alice Bernier, Éva Senécal et Michelle Le Normand.